LIFESTYLE Lectures

Chanson Douce de Leila Slimani: une lecture surprenante

24 janvier 2017
chanson-douce-leila-slimani- (1)

Hello tout le monde !

J’ai décidé de vous présenter, aujourd’hui, sur le blog, une de mes dernières lectures et bonne surprise du moment: le roman « Chanson Douce » de Leila Slimani, lauréat du prix Goncourt 2016.

Je me suis remise à la lecture fin 2016 grâce à l’aquisition d’une Liseuse Kindle Paperwhite, que je ne quitte plus. Après avoir lu quelques petits romans et guides sur Poudlard, pour ré-apprendre à aimer lire, et prendre le temps de le faire, j’ai décidé de lire ce roman que beaucoup de chaines Booktube et blogs recommandaient !

J’avoue avoir été un peu anxieuse de me lancer dans la lecture d’un prix Goncourt. C’est réellement la première fois que je lisais un livre récompensé par un prix littéraire et j’avais peur de me retrouver face à une oeuvre difficile à lire. Je vous l’accorde, c’est assez stupide, mais je pensais qu’en étant une lectrice amateure j’aurais du mal à lire une « oeuvre » Goncourt. Finalement, j’ai été très agréablement surprise et cette lecture a complètement enlevé de ma tête le cliché que les prix récompensés sont de la grande littérature, inaccessible.

Chanson Douce – Leila Slimani 

« Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame. »

La première phrase du livre nous informe brutalement de l’issue de cette histoire :  » Le bébé est mort. Il a suffit de quelques secondes ». Le récit qui s’ensuit va alors nous permettre de remonter le temps pour comprendre l’origine de ce meurtre, le casting de la nounou et sa lente et puissante incrustation au sein du foyer. Le lecteur est un spectateur particulier de l’histoire puisqu’il connait déjà son issue et le drame qui va se produire. Il assiste donc, impuissant, à la prise de pouvoir de la nounou au sein du foyer, tout en étant attentif au moindre détail suspect.

En plus d’être le premier livre Goncourt que j’ai lu, ce roman marque également ma première lecture où j’ai ressenti un malaise, du premier chapitre au dernier. J’ai essayé d’être attentive à chaque détails qui pourraient révéler des traits de personnalité de Louise, la nounou. J’ai guetté, tout au long du roman, la moindre réaction étrange, la moindre action contradictoire ou preuve de sa personnalité terriblement torturée.

Dès les premiers chapitres, le lecteur en sait plus sur la nounou que les parents eux-mêmes. Il observe, alors qu’il sait déjà que la nounou commettra l’irréparable, la dépendance quasi obsessionnelle qui s’installe entre les parents et Louise. Bien plus qu’une simple nounou, cette dernière va faire en sorte de devenir indispensable, de les materner, et d’avoir une emprise sur eux, sans qu’ils ne s’en aperçoivent réellement.

Le lecteur est témoin de la dérive de Louise, il sait que le moment fatidique va arriver. Il étudie chaque détails, chaque mot de travers, chaque comportement suspect qui pourrait expliquer la personnalité de Louise ou ses désirs. Il cherche à comprendre ce qui va faire basculer la nounou dans cette folie meutrière et comment les parents vont progressivement sacrifier leur liberté pour leur confort.

chanson-douce-leila-slimani- (6)

J’ai trouvé ce livre de Leila Slimani très intéressant. Il étudie pas mal d’aspects de notre monde actuel comme la relation employé/employeur, l’éducation, l’auto-privation de libertés pour un confort plus important, le rapport de domination suivant les classes, la hiérarchie, l’argent…

Bien loin de moi l’idée de vous faire une critique argumentée de ce roman, ma culture littéraire n’étant pas assez vaste et me sentant, moi-même, pas tout à fait légitime pour la faire. Je voulais vous présenter ce livre comme j’aurais pu le faire à une amie, afin de vous donner envie de le découvrir et de comprendre les raisons qui ont poussé Louise à commettre l’irréparable. La lecture est facile, fluide, et dynamique. Je n’ai pas trouvé de longueurs dérangeantes et ai été intriguée par le personnage de la nounou du début à la fin.

Je vous le recommande vivement ! Et ce, même si vous êtes parents et recherchez activement une nounou pour vos enfants !

A très bientôt , baf

Rendez-vous sur Hellocoton !  J'aime cet article

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Eulalie 20 mars 2017 at 13 h 42 min

    J’adore Leïla Slimani, j’ai lu Dans le jardin de l’ogre et ça a été une claque. Vraiment. Je te le conseille puisque tu as déjà lu autre chose sur l’auteur! Et si tu aimes les bouquins qui parlent du monde actuel et qui sont un style un peu décalé, lis Vernon Subutex de Virginie Despentes.
    Celui là vaut vraiment le détour.

  • Leave a Reply

    Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.