CARAÏBES VOYAGES

Conseils à savoir avant de partir en Croisière

18 janvier 2016
P1300731-1

Fin décembre, je me suis envolée en famille à plus de 9h de vol de la France pour fêter le Nouvel an dans les Caraïbes ! Nous avons embarqué à bord de l’Horizon, avec Croisières de France,  à Saint-Domingue, en République Dominicaine, pour sept jours itinérant, en passant par Saint Martin, La Guadeloupe, La Martinique, et même le Venezuela!

Nous avons fêté le passage à la nouvelle année en plein milieu de la mer des Caraïbes, cinq heure après la France, avec des personnes de nombreuses nationalités, sous un grand ciel étoilé, et c’était vraiment très sympa !

Un article à ce sujet arrive d’ailleurs bientôt pour vous montrer plus en détails notre périple et les jolies destinations où nous avons fait escale.

Nous n’en sommes pas à notre première croisière puisque nous avions déjà navigué dans la mer Adriatique, en Juin 2013, avec MSC Croisières pour une semaine de visite entre Venise et Ancone (Italie) , Kotor (Monténégro), Dubrovnik (Croatie), Corfou, Gythion et Argostoli (en Grèce).

Les croisières ont leurs avantages et leurs inconvénients. J’avoue ne pas être fan des animations et du côté « La Croisière s’amuse », étant bien plus intéressée par le fait de changer d’endroit tous les jours et descendre du bateau pour découvrir de nouvelles cultures et paysages.

Même si ça n’est que ma seconde croisière, et que nous avons pu tester deux compagnies différentes, j’ai pu remarqué certaines similarités et élaborer une petite liste (non exhaustive) de trucs et astuces à savoir avant de monter à bord, pour passer un voyage des plus agréables.

Etudier les destinations où vous aller faire escale, bien avant votre voyage

 

Que vous ayez une demie journée ou plus pour descendre du bateau à l’escale, le mieux est d’avoir déjà préparé son programme. Lorsque vous réservez pour la croisière vous aurez le droit au descriptif de l’itinéraire qui vous renseignera sur les heures d’arrivée et de départ de chaque destination.

 

Pour chaque ville vous avez trois possibilités : prendre une excursion avec la compagnie (besoin de ne s’occuper de rien mais souvent cher et parfois « attrape-touriste »), prendre un tour opérateur à votre arrivée au port (avec qui vous négocierez généralement un parcours! Ils ont l’habitude de travailler avec les compagnies et proposent des visites sympas, bien moins chères que les excursions proposées sur le bateau) et enfin vous débrouiller seuls.

 

Quand la destination nous l’a permise nous avons préféré rester totalement autonome et aller se balader seuls dans la ville. Pour optimiser votre temps, pensez donc à bien regarder, à l’avance, où se situe le port par rapport à la ville, qu’est ce que vous pourrez faire là-bas, suivant vos goûts et envies, et quels sont les moyens pour vous déplacer à votre disposition.

 

Pour les repas au buffet, y aller dans les premiers ou les derniers ✯Que ce soit pour le petit-déjeuner ou le déjeuner (le soir nous dînions dans un restaurant du bateau avec place attitrée) pour circuler aux buffets et trouver une place aux heures de pointe c’est carrément la galère ! Pour le petit-déjeuner, le bon plan est d’y aller dès l’ouverture (généralement aux alentours de 8h) et passé 13h pour le repas de midi. Dès que le buffet ouvre à midi toute la piscine s’y rue pour se jeter sur les pâtes et pizzas. Mieux vaut donc attendre 13h30 pour avoir accès à tous les plats sans se faire bousculer ni faire dix minutes de queue pour une part de pizza. De toute façon, vu les quantités préparées en cuisine, il y en aura pour tout le monde !

RDV à la Poupe (arrière) du bateau pour des séances bronzette au calme ✯Pour éviter la foule agglutinée autour de la piscine, où aucun transat n’est disponible puisque les gens les « réservent » dès 8h en y posant leurs serviettes, RDV à l’arrière du bateau pour profiter d’une bronzette paisible, au calme.

Sur le pont supérieur il y a souvent un solarium aménagé à cet endroit du bateau où vous pourrez trouver plus de transats disponibles et des grands fauteuils. Sinon, n’hésitez pas à descendre quelques ponts, en restant toujours à l’arrière du bateau, vous pourrez y trouver quelques tables et fauteuils pour profiter d’une vue imprenable sur la mer, bien loin de l’atmosphère bruyante et encombrée de la piscine.

 

Osez prendre un transat « réservé » depuis des heures où personne n’est jamais venu s’asseoir ✯En croisière, et c’est la même chose autour de la piscine des campings l’été, les gens se « réservent » des transats. Il viennent y poser leurs serviettes de bain avant le petit déjeuner afin d’être sûr d’avoir leurs transats attitrés pour y lézarder toute la journée.

Bien que je trouve cette technique déjà pas très coolos pour les autres vacanciers, le vrai problème réside dans le fait que certains transats restent inoccupés des heures durant. Il y a juste une serviette posée dessus, sans aucun sac ni autres affaires personnelles, et des gens qui cherchent désespérément une place pour prendre un peu le soleil.

J’ai eu du mal à me lancer, je l’avoue, de peur que la personne qui avait posé sa serviette ici vienne me faire une réflexion. Mais après m’être assise sur un fauteuil lors de notre journée en mer, attendant qu’un transat se libère, je me suis décidée à prendre ce transat inoccupé depuis plus d’une heure, en enlevant la serviette et la laissant à l’endroit initial, pour que son propriétaire puisse la rendre à l’accueil et ne soit pas pénalisé financièrement.

Et bien, personne n’est venu me faire une quelconque remarque ! Normal puisque le transat était réservé mais que personne n’avait prévu de venir s’y installer de tout l’après-midi.

Si vous voyez des transats isolés, avec juste une serviette posée dessus, et aucun propriétaire à l’horizon pendant plus d’une demie heure, n’hésitez pas à poser la serviette à côté et embarquer le transat pour l’installer à côté de vos amis. Bien entendu, la courtoisie est de mise et on ne pique pas un transat avec des affaires personnelles dessus. Mais vu le nombre de transats réservés (surtout vers l’arrière du bateau) et laissé libres des heures durant, ce serait bête de se priver, surtout au profit d’un vacancier fantôme!

 

N’oubliez pas les boules Quies ✯Après deux croisières, je peux vous dire qu’avoir une paire de boules Quies dans son sac pour dormir n’est pas du luxe.

Suivant la localisation de votre cabine (numéro du pont, avant du bateau, arrière), vous pouvez avoir droit aux bruits des moteurs, à la musique du bar dansant jusque tard, ou tout simplement à des gens à qui on n’a pas du expliquer qu’il faut se faire discret et qu’on ne crie pas dans les couloirs menant aux cabines, puisque des voisins pourraient être en train de se reposer.

Ajouter à ça les grincements des lits superposés du à la forte houle que nous avons eu dans la mer des Caraïbes qui faisait tanguer le bateau et à sa vétusté, et les voisins du dessus qui ne se font pas oublier, les boules Quies sont rarement de refus et vous permettront de bien vous reposer après vos journées de visite.

Ni le tour-de-cou gonflable pour l’avion ✯

 

J’ai la chance de pouvoir m’endormir un peu près n’importe où, même dans des situations parfois inconfortables. Pour celles et ceux qui ont plus de mal, je vous conseille d’emporter dans votre bagage cabine un tour de cou gonflable pour les croisières qui nécessitent un vol long Courrier aller/retour.Si vous avez la chance d’être placé côté hublot, vous pourrez appuyer votre tête contre la paroi de l’avion. Mais si ça n’est pas le cas et que vous vous retrouver au milieu ou côté couloir, avoir un tour de cou gonflable vous permettra de passer une bien meilleure nuit/sieste et vous évitera d’être complètement achevé par le décalage horaire et une nuit difficile.

Voici donc mes petits conseils pour que vous puissiez profiter au maximum de votre séjour, en éliminant les petites contrariétés. Il n’y a rien de mieux que voyager, à mon goûts, et si cela peut se faire dans les meilleures conditions, pour que vous ne rameniez à la maison que de bons souvenirs, vous avez tout gagné ! 🙂


Pour ceux qui ont déjà fait des croisières et qui auraient d’autres conseils à partager, n’hésitez pas à le faire en commentaires pour que tout le monde puisse en profiter 🙂 





 

Rendez-vous sur Hellocoton !1 J'aime cet article

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Corinne | Escale Croisière | Blogueuse 27 mars 2016 at 9 h 42 min

    Salut Marion, très bons tes conseils de croisiéristes ! Je suis bien d’accord avec toi 🙂 Moi aussi je ne trouve vraiment pas ça cool les personnes qui réservent des transats sans les utiliser pendant des heures. J’ai même vu pire, des personnes qui réservent des transats à plusieurs endroits : soleil et ombre… comme ça il change de place au gré de la journée. Pffff ! Bon tout ça ne m’empêche pas de repartir en croisière et de toute façon j’y suis accroc alors… Moi ce sont les itinéraires qui me font partir ! Merci pour ton article. Amicalement.

  • Leave a Reply

    Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.