EUROPE VOYAGES

Fêter le Nouvel An à Berlin

4 janvier 2019
nouvel-an-berlin

Depuis plusieurs années j’essaie de m’offrir des « moments » plutôt que des cadeaux. Cette petite tradition a commencé en 2011, quand j’ai fêté pour la première fois mon anniversaire à l’étranger: mes 15 ans à Édimbourg, au terme d’un road trip en Ecosse. Nous avions même dormi dans un immense château « hanté ». Depuis, chaque année, je pars dans une nouvelle destination pour mon anniversaire… et je me rappelle de chacun d’entre eux. Cela fait 2-3 ans que je voulais profiter du nouvel an pour instaurer la même petite tradition. Premièrement parce que je n’ai jamais vraiment trop aimé les soirées du 31, ce ne sont jamais celles qui m’ont laissé les meilleurs souvenirs. Et deuxièmement pour pouvoir me rappeler, dans 10 ans où j’étais tel ou tel 31 Décembre.

Nous avons donc choisi Berlin pour commencer cette bucket list. Il me tardait de découvrir cette ville, son histoire, son côté underground, populaire et décalé.

 

Quel budget pour un nouvel an à Berlin ?

 

Nous avons réservé nos billets environ 1 mois et demi à l’avance pour éviter de craquer un PEL. Voyager à cette période de l’année coûte bien évidemment plus cher que d’habitude et c’est le principal inconvénient à prendre en compte. En réservant à l’avance nous avons pu trouver des billets à 150€ / personne Nantes – Berlin avec Air France (avec une escale) mais je pense m’y mettre encore plus tôt, l’année prochaine, pour bénéficier des bons plans.

Côté logement, c’est ce qui a été le plus compliqué à trouver. Nous sommes partis du 28 Décembre (matin) au 1er Janvier (soir) et souhaitions donc trouver un appart’hotel ou Airbnb pour pouvoir manger directement sur place. Notre recherche s’est très vite arrêtée. Chaque Airbnb refusait notre demande prétextant vouloir garder leur appartement pour loger des amis. Nous avons donc laissé de côté l’option Airbnb pour nous concentrer sur un hôtel. Je passe toujours par Booking pour faire mes réservations, car je n’ai jamais eu aucun soucis ! C’est donc sur ce site que nous avons trouvé un bon compromis, car autant vous dire que pour loger à Berlin, en centre ville, au nouvel an, les prix sont affolants ! Nous avons choisi l’hôtel Mercure Tempelhof, rentrant dans notre budget, pas très loin du centre ville et à 1min d’une bouche de métro. C’est un bon rapport qualité-prix si vous visitez la ville.

Concernant la vie sur place, ce n’est pas plus cher qu’en France, si ce n’est les transports en commun. 2,80€ / personne pour 1h de trajet (bus, métro, tramway compris) !  Les bouches de métro sont accessibles sans prendre de ticket (il n’y a pas de portique) et nous avons vite décidé de ne pas en prendre lors de nos trajets (Ce n’est pas exemplaire, je vous l’accorde, mais nous avons économisé plus de 50€ sur notre voyage ). Les contrôleurs sont en gilet jaune, plutôt faciles à reconnaître. Il vous suffit de descendre et de prendre le prochain métro (il y en a toutes les 10min). Pour les repas, comptez le même prix qu’un resto ou fast food en France 🙂 Et enfin, profitez des nombreux musées gratuits de la ville. Il y a l’embarras du choix pour découvrir Berlin, son histoire, et avoir accès à des musées intéressants et complets.

 

Où fêter le Nouvel An à Berlin ?

 

Comme tout bon touriste qui se respecte, nous avons voulu fêter le Nouvel An Porte de Brandebourg. C’est là que les festivités organisées par la ville prennent place tous les ans, sur la Str. des 17 Juni reliant la porte à la colonne de la Victoire par le Parc de Tiergarten. Ce sont plus d’un million de berlinois et étrangers qui se pressent, chaque 31 Décembre, sur cette avenue pour admirer les concerts et le feu d’artifice.

J’avais lu que, pour être bien placé, et apercevoir le feu d’artifice, il fallait arriver tôt, très tôt. C’est ce que nous avons fait en rejoignant la Porte de Brandebourg pour 18h! Un conseil, ne faites pas la queue à la Porte pour accéder à la Str. des 17 Juni. Contournez la foule en passant par les autres entrées dans le parc. Nous avons pris celle entre Lennéstr. et TiergartenStr. et n’avons fait aucune queue.

Après 15 portiques de sécurité et fouille nous avons pu accéder au premier sas, pile en face de la scène, d’un écran géant, et de la Porte de Brandebourg. Il y a de nombreux snacks pour se restaurer et boire des bières, des cocktails ou du shekt (sorte de vin pétillant allemand) tout au long de l’avenue. Petite anecdote: il y a avait tellement de monde sur l’allée qu’ils faisaient des annonces, au micro, pendant les concerts, pour dire aux gens d’arrêter d’avancer vers la porte car il y avait trop de monde. Les sas étaient fermés et il est donc impossible, pour ceux qui sont arrivés plus tard, de rejoindre les premiers sas avec vue sur le spectacle.  L’ambiance est très sympa et les concerts, diffusés en direct à la télévision, vraiment cool: Alice Merton, Bonnie Tyler, Village People (les vrais, un YMCA en direct de Berlin, ça on s’en rappellera 😉 ), Kerstin Ott…

Bon, par contre, prévoyez de quoi bien vous couvrir et vous abriter de la petit pluie fine qui n’a pas cessé de tomber. Autre petite précision, les feux d’artifices sont en vente libre à Berlin et il est autorisé de les utiliser dans la rue sur la période des fêtes. Ne soyez donc pas surpris s’il y en a à tous les coins de rues le soir du Nouvel An, qui résonnent jusqu’au petit matin dans toute la ville 🙂

J’ai adoré cette expérience et je pense déjà à ma prochaine destination pour 2019. D’ailleurs, si vous avez déjà réveillonné dans une ville étrangère n’hésitez pas à m’en parler en commentaires 🙂

Je vous souhaite tout le meilleur pour cette nouvelle année ! Qu’elle soit remplie de projets, de moments simples et précieux entre amis et en famille, de voyages, de découvertes, de bonheur … ! Je vous souhaite de continuer à mettre vos passions au cœur de votre vie (ou de commencer à le faire… 😉 ) ! Welcome 2019 !

Rendez-vous sur Hellocoton !2 J'aime cet article

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply